webleads-tracker

BIM GED – Existe-t-il une véritable complémentarité ?

  • 0
  • 3 septembre 2019
BIM GED complementarité

Gérer ses documents projet dans le BTP : pourquoi et comment ?

Pour mener à bien un projet de construction, un volume considérable d’informations et de documents doivent être classés de manière efficace. Qu’il s’agisse de documents administratifs, techniques ou de plans, ils doivent être conservés aussi précieusement qu’intelligemment. C’est précisément l’objet de la réflexion de la complémentarité BIM GED.

La Gestion Electronique des Documents (GED) est un moyen de conservation efficient permettant d’y apporter différents traitements ; validation, modification ou correction, sans oublier de faciliter leur diffusion.

Les logiciels de gestion électronique des documents, appelés « GED », s’adaptent à tout type de secteur d’activité.

En ce qui concerne le secteur de la construction, ils sont essentiels car les agents de ce domaine sont soumis à de nombreuses contraintes qui génèrent beaucoup de documents. De plus les acteurs de projets de construction sont multiples et peuvent travailler en collaboration. Ainsi, une GED est utile pour échanger des documents et toute donnée précieuse aux différents intervenants.

Une GED semble être la réponse aux enjeux du BTP puisqu’elle permet de :

  • Faciliter l’échange documentaire et de données entre des intervenants de projet de plus en plus nombreux
  • Garantir la confidentialité des données avec l’assurance d’une traçabilité des documents tout au long de leur exploitation et de leur parcours
  • Rendre disponible les informations partout et à tout moment. Pour cela, il est nécessaire de centraliser l’information dans un emplacement unique comme un Environnement de Données Commun
  • S’adapter aux nouvelles technologies et nouvelles pratiques comme l’utilisation de la maquette numérique ou du BIM.

Les innovations technologiques du secteur de la construction alimentent l’adoption de nouvelles pratiques

Depuis plusieurs années, la modélisation des informations des bâtiments (BIM) est au cœur de la digitalisation du secteur de la construction. L’utilisation démocratisée du BIM nécessite de mettre en place des normes et des « Best Practices » sur la façon d’adopter le BIM. Il existe aujourd’hui plusieurs normes BIM, axées sur les techniques et les exigences ainsi que sur les questions d’organisation. En termes de normes d’organisation de la gestion de l’information dans les projets de modélisation des informations du bâtiment, la plus récente publication de norme internationale concerne l’ISO 19650 et fournit une vision améliorée de la gestion de l’information pour le BIM.

Ainsi, si le BIM (Building Information Modeling) est une des clés pour permettre la collaboration des différents intervenants, il a besoin d’une solution complémentaire pour assurer la bonne gestion du projet. Et pour cause : si le BIM couvre « les informations du bâtiment », il faut un autre outil pour la gestion du projet de construction de ce bâtiment. Pour répondre à la complémentarité de besoins, un logiciel GED semble être la solution à adopter.

Pour un projet de construction, la GED est le système de gestion du projet ayant l’option de transmission des informations du bâtiment (BIM) et le BIM est l’innovation permettant d’obtenir des informations plus complètes sur le sujet du projet.

 

Vidéo de démonstration sur la complémentarité BIM – GED

Vidéo enregistrée à l’occasion du Live webinar #ConstructionIntelligence initié par thinkproject France

Laissez un commentaire