webleads-tracker

Quelle est l’importance d’un dictionnaire BIM ?

  • 0
  • 2 août 2019

Tout savoir sur le BIM et ses notions !

Le BIM (Building Information Modeling) ou modélisation des informations du bâtiment devient peu à peu un outil universel dans le secteur de la construction. Il s’agit d’un secteur miné de jargon technique, de formulations spécifiques et d’acronymes, ce qui peut être déroutant.

Nous avons déjà développé la notion même du BIM dans de précédents articles. Le sujet de la semaine porte sur la l’importance d’un dictionnaire BIM de définitions communes à tous.

Le BIM est une notion qui comprend plusieurs processus et méthode de construction qui existent dans tous les secteurs industriels tels que l’aéronautique ou l’industrie automobile.

A quoi ressemble le vocabulaire BIM ?

Le BIM est le domaine par excellence où les acronymes foisonnent, notamment parmi les plus connus :

  • Maquette numérique (représentation digitale 3D d’un bâtiment)
  • Objet (élément de géométrie 3D)
  • IFC (Format d’échange qui décrit un bâtiment)
  • PTNB (Plan transition numérique du bâtiment)
  • etc.

Vous retrouverez bien entendu leur définition et plus encore dans votre glossaire universel du BIM téléchargeable gratuitement.

Que contient ce glossaire ?

Pour tous les novices (ou pas) du BIM, nous vous proposons un bref glossaire des termes liés au BIM. Afin de permettre à chacun de s’y retrouver, nous vous donnons les définitions stratégiques pour bien comprendre ses enjeux et entrer dans l’univers du BIM et de la maquette numérique. Cela implique de s’approprier les notions clés et un vocabulaire parfois complexe.

Le dictionnaire BIM permet de clarifier les notions souvent utilisées (liées au contexte BIM).

Parmi ses nombreux avantages, le BIM permet aux différents acteurs de la construction de BTP  (maîtres d’ouvrage, architectes, entrepreneurs, industriels…) de partager les informations autour de la maquette numérique et de sa base de données. Pour cela, il est nécessaire que tous utilisent un langage commun pour communiquer, qu’ils adoptent les mêmes définitions caractérisant un objet et ses propriétés (la résistance thermique d’un isolant, les caractéristiques mécaniques d’une brique…).

L’un des objectifs principaux consiste à bâtir une bibliothèque de modèles d’objets génériques susceptibles d’être associés à la maquette numérique, depuis la conception d’un bâtiment jusqu’au marché de travaux.

Ainsi les différents intervenants se comprennent et il existe un référentiel linguistique regroupant l‘ensemble du vocabulaire définit de manière universelle. Dans le domaine de la construction, le BIM, qui tend à devenir un standard dans les méthodologies de gestion des projets, repose sur la promesse de consolider les échanges d’informations entre les acteurs du projet de construire.

Cependant, cette interopérabilité centrée sur la notion « d’objet » et de « maquette » souffre d’un handicap lourd : elle ne peut s’appuyer sur un référentiel de propriétés d’objets qui fasse consensus. Pourtant, cette condition est nécessaire pour que le BIM puisse atteindre son objectif de facilitateur de la collaboration entre les acteurs autour d’un projet de construction.

Téléchargez votre glossaire BIM gratuitement

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !