webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Projet d’ingénierie : quelle est la mission de l’OPC construction ?

  • 0
  • 25 juin 2018
OPC: Ordonnancement, Pilotage et Coordination

L’OPC (Ordonnancement, Pilotage, et Coordination) a un rôle central dans les projets d’ingénierie et de construction. Mais à quoi correspond précisément ce poste et sa mission ?

OPC signifie Ordonnancement, Pilotage et Coordination

Comme on peut s’en douter d’après cet acronyme, la mission confiée par le maître d’ouvrage à l’OPC porte sur l’ordonnancement, le pilotage et la coordination du chantier (oui, pas de piège…).

L’ordonnancement, le pilotage et la coordination (OPC) ont pour objet, tout au long du déroulement d’un chantier de bâtiment et travaux publics (BTP), d’organiser et d’harmoniser dans le temps et dans l’espace les tâches élémentaires d’études et de travaux ainsi que les actions des différents intervenants.

L’ordonnancement, la coordination et le pilotage sont définis à l’article 10 du décret no 93-1268 du 29 novembre 1993 relatif aux missions de maîtrise d’œuvre confiées par des maîtres d’ouvrage publics à des prestataires de droit privé :

 » L’ordonnancement, la coordination et le pilotage du chantier ont respectivement pour objet :

  • D’analyser les tâches élémentaires portant sur les études d’exécution et les travaux, de déterminer leurs enchaînements ainsi que leur chemin critique par des documents graphiques ;
  • D’harmoniser dans le temps et dans l’espace les actions des différents intervenants au stade des travaux ;
  • Au stade des travaux et jusqu’à la levée des réserves dans les délais impartis dans le ou les contrats de travaux, de mettre en application les diverses mesures d’organisation arrêtées au titre de l’ordonnancement et de la coordination. »

En détaillant un peu plus, cela correspond aux missions suivantes :

  • Assistance à la passation des marchés
  • Préparation des chantiers
  • Exécution des marchés de travaux
  • Suivi du projet
  • Assistance aux opérations de réception

La mission d’OPC chantier s’achève dans la majorité des projets à la fin de la levée de réserves de réception.

Si on détaille les missions de l’OPC construction :

  • Dans le cadre de l’ordonnancement et de la planification, il s’agit d’analyser les tâches liées aux études d’exécution et aux travaux, de déterminer leurs enchaînements ainsi que leur chemin critique, mais aussi de proposer des mesures visant au respect des délais d’exécution des travaux et à une répartition appropriée des éventuelles pénalités.
  • Par coordination on entend harmoniser dans le temps et l’espace les actions des différents intervenants au stade des travaux.
  • Par pilotage, il s’agit d’appliquer les mesures d’organisation arrêtées au titre de l’ordonnancement et de la coordination, au stade des travaux et jusqu’à la levée des réserves dans les délais impartis dans les contrats de travaux.

La mission OPC assure la liaison et la coordination entre l’ensemble des intervenant à la réalisation de l’ouvrage. Il établit le calendrier d’exécution et coordonne l’avancement des travaux pour faire respecter le délai global prescrit dans le contrat et de permettre la livraison des ouvrages conformes aux prescriptions.

C’est donc un rôle clé quand on sait à quel point le respect du planning est important pour les sociétés du BTP, de la construction et de l’ingénierie afin d’éviter les pénalités de retard. Le retard sur un projet d’ouvrage d’art peut être plafonné à 20% du prix du marché, pour la livraison de solutions de transport on rencontre des sommes de 100M€ par année de retard, pour une plateforme pétrolière cela peut dépasser les centaines de milliers d’euros par jour !

Tout compte fait, l’OPC doit être considérée comme un instrument de stratégie donc comme une nécessité économique qui constitue un élément essentiel du prix de revient. Les délais non maîtrisés et les aléas de chantier coûtent chers au maître de l’ouvrage, à l’architecte et aux entreprises :

– Au maître de l’ouvrage, qui doit respecter des échéances financières et mettre en service un bâtiment à une date convenue ;

– A l’architecte, qui engage des moyens et du personnel dans l’opération ;

– Aux entreprises, qui devront supporter le coût des pénalités de retard éventuelles, le coût de leur personnel et logistique supplémentaire ainsi que les dysfonctionnements liés à la coordination.

La maîtrise du déroulement d’une opération ne passe pas seulement par une organisation globale mais par une gestion et un suivi quasi quotidien au niveau de l’exécution de la commande.

Les logiciels au service de l’OPC construction

De par ces missions et leur criticité, l’OPC construction est l’un des utilisateurs privilégiés des logiciels de gestion de cycle projet. Ces logiciels apportent de vrais plus pour son travail quotidien en facilitant la collaboration des intervenants du projet ou des projets que l’OPC suit et en assurant la centralisation et la traçabilité des données, des documents et des tâches associées (méthode BIM). Si vous voulez en savoir plus sur ces logiciels, cliquez sur le lien en début de paragraphe !

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !