webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Comment gérer simplement la saisie des heures des chantiers ?

  • 0
  • 24 avril 2017
Comment gérer simplement la saisie des heures des chantiers ?

L’ERP est un logiciel complémentaire au PLM sur les chantiers et qui répond à des problématiques différentes. Pour être pertinent, chacun son métier ! Mieux vaut connecter deux logiciels spécialisés qu’essayer d’englober des problématiques trop hétérogènes dans la même solution (avec le risque de ne pas être pertinent).

Justement, on nous interroge parfois sur la gestion du planning et la saisie des heures sur les chantiers, même si ces problématiques dépendent plus de l’ERP. En effet la réussite de la réalisation d’un chantier, sur sa facette planning, tient en partie à la gestion maîtrisée des heures réalisées sur ce chantier. L’utilisation d’une tablette tactile sur un chantier pour saisir les heures devient donc de plus en plus incontournable pour les sociétés du bâtiment.

Avec une saisie unique des heures sur tablette, les avantages sont multiples :

  • Les saisies d’heures peuvent être effectuées de manière différente : par chantier, par salarié, par équipe ou encore par activité.
  • Les erreurs sur les heures consommées sont évitées car les saisies sont faites simplement et régulièrement.
  • Le travail du chef de chantier est facilité puisqu’il n’est plus obligé de repasser au bureau pour signaler les heures saisies.
  • La vie du chantier est tracée ce qui permet de réagir en temps réel si un chantier devient trop consommateur d’heures.

Lorsque la saisie sur tablette est chainée avec un logiciel de suivi de chantier, les heures seront imputées automatiquement au chantier. Cela permettra de :

  • générer des tableaux de bord précisant le delta entre le nombre d’heures vendues et le nombre d’heures réalisées sur un chantier
  • compléter l’analyse du chantier en réalisant des projections d’heures restant à faire
  • anticiper sur les ressources à mettre à disposition pour finir le chantier aux dates prévues, par exemple en faisant appel à la sous-traitance ou à des intérimaires.
  • avoir directement les éditions préparatoires à la paye

Soyons transparent, ces enjeux ne dépendent pas du PLM et sont principalement gérés par les éditeurs d’ERP et de logiciels de suivi de chantiers, dont certains sont dédiés au secteur du bâtiment (BTP). Des problématiques qui ne sont donc généralement pas pilotées par le PLM ou la GDT mais qui renforcent l’intérêt de connecter les deux types logiciels pour assurer la continuité numérique des informations liées au chantier.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !