webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Synthèse et charte graphique : les progiciels au cœur du métier de l’ingénierie

  • 0
  • 15 février 2016
Charte graphique et synthèse

Durant les chantiers de construction, les différents corps d’état travaillant sur un même projet sont de plus en plus nombreux, ce qui diversifie les plans fournis par les intervenants du projet. Pour assurer la cohérence du référentiel de données, il faut pouvoir harmoniser ces plans, assurer le respect d’une charte graphique et de méthodes de travail communes tout en en corrigeant les incohérences et les conflits lors de la synthèse.

Les progiciels de gestion de projets de BTP (GED projet, PLM, gestion de chantier…) ont un rôle à jouer dans ces tâches qui touchent directement le cœur du métier du BTP. C’est d’ailleurs sur des éléments de ce type que l’on peut différencier un logiciel de gestion de données standard d’un vrai logiciel dédié au métier de la construction et de l’ingénierie.

Tout d’abord, les échanges de documents techniques et en particulier de plans ne peuvent se faire efficacement que si des règles communes sont mises en place dans la gestion au quotidien de l’information (cycle de vie des documents, traçabilité, suivi des version, diffusion…) mais aussi dans la réalisation des plans. C’est en assurant le respect par tous d’une charte graphique commune que l’on assure la cohérence des plans entre les différents corps d’état et que l’on facilite leur synthèse. Cela fait partie du rôle du progiciel métier d’assurer le contrôle de conformité des plans CAO avec la charte graphique définie pour le projet et de détecter automatiquement les erreurs sur les plans.

De même, lors de la phase de synthèse, des processus dédiés au sein du progiciel peuvent faire gagner un temps énorme en automatisant la synthèse des plans en connexion directe avec les outils de CAO : Le système compile sur simple demande les fichiers CAO des documents sélectionnés et crée un fichier de synthèse.

En prenant du recul, on se rend compte qu’une solution globale apporte des bénéfices qui vont au-delà des avantages séparés de la GED et des outils métiers. En combinant la GED, le moteur de workflow et la fonctionnalité métier (que ce soit synthèse, charte graphique, gestion des réserves, liste prévisionnelle…) le système permet de rendre ces briques interopérables : la fiche liée au plan est automatiquement créée dans la GED, le processus est tracé, la fonction métier est directement accessible depuis le plan… La solution se positionne ainsi comme véritable infrastructure du projet !

 

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !