webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Gestion de données techniques et CAO

  • 1
  • 14 décembre 2015
Gestion des données CAO BTP

Un des premiers types de données techniques gérés dans les projets de BTP ce sont les plans. Logique comme ils contiennent une grande partie des informations techniques de l’infrastructure et des équipements! Et quand on parle de plans, on arrive rapidement à parler de CAO. Pour améliorer la productivité des différents acteurs travaillant avec ces outils, il est donc important que le référentiel de données projet puisse interagir avec les logiciels de CAO (AutoCAD® d’Autodesk®, MicroStation® de Bentley®…).

Comme nous l’avons vu dans de précédents articles, derrière le document / plan CAO, de très nombreuses données et informations sont liées. La CAO et les documents ne sont que la partie émergée de l’iceberg. Si l’élément central est le projet, l’interfaçage entre outils de conception assistée par ordinateur et logiciels de gestion de données techniques reste un élément clé de productivité en phase d’étude et de chantier.

Les échanges de documents techniques et en particulier de plans ne peuvent se faire efficacement que si un minimum de règles communes est mis en place dans la réalisation et l’évolution de ces plans. L’exploitation des données CAO au sein du référentiel projet est donc une nécessité.

Pour être efficace et ne pas perdre les utilisateurs, l’approche la plus simple est de permettre aux « acteurs CAO » (bureau d’étude en premier) de continuer à travailler avec leurs outils CAO tout en centralisant et sécurisant toutes les données dans un référentiel unique (le « référentiel projet ») : plans, Xrefs, données des cartouches… L’intégration entre le Référentiel projet et les logiciels de CAO permet de synchroniser les données afin d’avoir une seule version de la vérité! Éviter les doublons renforce la qualité des données, assure une mise à jour efficace et permet de poser les méthodes nécessaires à une gestion plus évoluée.

En capitalisant sur les fonctions de chaque outil, le logiciel de CAO accède aux fonctions principales de GED (recherche, suivi de version, historique…) et le référentiel projet permet de visionner les plans au travers du logiciel adapté tout en assurant l’utilisateur de ne pas perdre son contexte applicatif. A un niveau un peu plus élevé, la gestion de configuration du référentiel projet permet d’analyser les impacts des modifications, comme par exemple de l’évolution de références externes sur l’ensemble des plans mais aussi d’annoter les documents, c’est à dire commenter sans altérer.

Ces deux univers sont donc liés et ont tout intérêt à travailler pour assurer à la fois un référentiel « épine dorsale » des données techniques et une utilisation transparente des outils métiers.

Pour en savoir plus sur les liens entre CAO et PLM/GED, il suffit de cliquer ici.

4 commentaires

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !