webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Lascom AEC BIM au mastère spécialisé BIM de l’ENPC

  • 0
  • 5 mai 2015

Formation ENPC BIMSuite aux dernières web-conférences autour du BIM que nous avons organisées avec le CSTB, nous avons eu le plaisir d’être invités par M.CELNIK, Codirecteur, du MS BIM,à présenter notre solution et échanger avec les 36 étudiants du « mastère spécialisé BIM » au sein de l’école nationale des ponts et chaussées Paris Tech.

Le 14 avril dernier, nous nous sommes (Ludovic Pinon, et moi-même) donc rendus dans les locaux de l’ENPC pour participer à ce master sur la conception intégrée et le cycle de vie du bâtiment et des infrastructures qui a débuté en septembre 2014.

Pour une présentation rapide, ces formations visent à former des professionnels à utiliser la maquette numérique pour concevoir des projets de construction de bâtiments neufs ou de rénovation de bâtiments existants en prenant en compte, dans une approche « Constructibilité », les différentes contraintes et modèles des acteurs, en particulier les exigences énergétiques et environnementales. Ces formations ont l’ambition d’aider les différents acteurs à « travailler ensemble » grâce à un système d’information interopérable, permettant de répondre à l’ensemble des contraintes techniques, réglementaires et environnementales, avec des coûts maitrisés.

Nous avons donc présenté notre approche et enchainé rapidement sur du concret avec une démonstration de notre solution.

Le plus intéressant ce sont bien sûr les échanges et on peut d’ailleurs noter plusieurs « camps » parmi les étudiants. Il y a bien sûr d’un côté ceux qui sortent de l’école et ont parfois encore une vision idéalisée de l’organisation des projets, et de l’autre ceux qui ont déjà plusieurs années de travail à leur actif et sont plus terre à terre et proches de l’opérationnel !

On remarque aussi une autre distinction entre :

  • les étudiants appartenant à des sociétés de construction qui rencontrent de très nombreuses contraintes informatiques avec le BIM et accordent une importance critique (et légitime !) à la collaboration durant les projets.
  • et les étudiants qui vont gérer des bâtiments construits, donc en phase d’exploitation, qui voient le BIM comme une vraie opportunité pour récupérer toutes les informations nécessaires sur le patrimoine bâti. Un vrai bonheur… contrebalancé par la nécessité de continuer à gérer dans un système informatique la maintenance pour que cela soit efficace et prenne en compte l’évolution des infrastructures et les travaux.

Échanger directement avec un public proche du terrain est toujours très positif pour réfléchir et analyser les problématiques et les défis opérationnels et répondre à tous types de questions comme par exemple :

  • Est ce que l’on sait exactement où sont passés les câbles dans un faux plafond ?
  • Existe-il un système de tchat inclus dans le logiciel? (demande qui semble très intéressante sur le papier mais se heurte souvent à des problématiques de droits et de qualité des informations échangées…)
  • Comment récupère-t-on toutes les données pour la gestion de patrimoine si le référentiel BIM n’a pas été mis en place durant la phase de construction?
  • Combien ça coute ?
  • Peut-on avoir une version d’essai?

L’intérêt pour la mise à disposition de versions d’essai était fort ! Un sujet qui n’est pas toujours facile vis-à-vis du temps d’implémentation et de formation mais qui pourrait peut-être permettre de continuer ces échanges tres instructifs l’année prochaine. A suivre !

 

Sur le même sujet, vous pouvez télécharger le podcast de notre dernière web-conférence sur l’usage du BIM dans les marchés publics en cliquant sur le lien.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !