webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Connaître son patrimoine bâti pour mieux l’exploiter

  • 0
  • 25 novembre 2014

Référentiel de données du patrimoineQuand on réfléchit à l’apport des TIC et au secteur de la construction et de l’immobilier, on pense généralement aux phases de conception et de construction. Pourtant, les phases d’exploitation sont à la fois beaucoup plus longues, et les coûts liés sont, sur la durée, au moins aussi importants.

Ainsi, disposer d’un référentiel dynamique des données et des documents liés au bâtiment est essentiel en phase de conception et de construction, mais il l’est tout autant pendant l’exploitation et la maintenance du patrimoine immobilier et industriel. Étant en charge des infrastructures bâties durant tout leur cycle de vie, le maître d’ouvrage a donc beaucoup à gagner à mettre en place un logiciel permettant d’optimiser la gestion technique de son patrimoine.

 

Permettre à l’ensemble des intervenants du patrimoine immobilier, internes et externes, d’accéder à ce référentiel et de collaborer autour des données, selon leur rôle, leurs droits et leur degré de confidentialité, représente un réel atout pour améliorer la productivité, le respect des réglementations et des normes et la maîtrise des coûts et des risques. Structurer les données et les rendre dynamiques et accessibles, assurer la circulation de l’information et l’intégration des processus métier dans ce référentiel permettent ainsi de valoriser son patrimoine en disposant d’une connaissance exhaustive, partagée et en temps réel de celui-ci.

On peut citer quelques-uns des bénéfices directs de l’utilisation d’un tel référentiel :

  • La diminution des coûts de fonctionnement interne et des dépenses externes
  • L’augmentation de la valeur du patrimoine grâce à la disponibilité et la qualité des informations
  • La fiabilisation des modifications et des évolutions effectuées
  • Le meilleur suivi des travaux réalisés par les sous-traitants
  • Une vision précise et exhaustive du patrimoine, à tout moment

Bien sûr, disposer d’une solution logicielle permettant à la fois de piloter les phases de conception, de construction et d’exploitation, apporte un vrai plus pour assurer la continuité et la traçabilité des informations !

Pour en savoir plus sur les solutions de gestion de données techniques liées au patrimoine bâti : http://www.lascom.fr/industries/ingenierie-industrielle/

2 commentaires

  • berton dit :

    Il en est de même pour le patrimoine routier avec une difficulté supplémentaire avec des objectifs de sécurité routière contraignants.Pour traiter le problème , il faut une connaissance parfaite du patrimoine , connaitre l'attente des usagers au travers des qualités d'usage , bien maitriser la technicité de la route pour une bonne identification des dégradations et des techniques de réparation,proposer et faire valider des niveaux de service en lien avec les budgets.

  • Damien dit :

    Oui, ces problématiques se retrouvent sur l'ensemble des réseaux de transport, que ce soit routier, ferré…
    Ces infrastructures de transport étant aussi en première ligne pour les approches projet en PPP, cela renforce encore plus ces enjeux!

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !