webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

Réflexions et impressions sur les PPP

  • 0
  • 4 novembre 2014

PPPJ’étais en train de lire Le Moniteur et je me disais que jusqu’à récemment on avait tendance à construire un bâtiment ou une ligne de TGV en laissant à la MOA le soin de gérer cette construction. Ce qui veut dire que l’on pouvait livrer un bâtiment sans se poser les vraies questions, car après la remise des clés, à part les défauts majeurs, on pouvait s’en laver les mains.

 

Dans les gros projets du moment on trouve souvent des contrats PPP (partenariat Public privé) ce qui veut dire que cette fois-ci ce sont les mêmes qui vont construire et ensuite gérer la construction, sous le couvert d’une concession de plusieurs années. Et là, ça change tout ! Car si on arrive à éliminer le moindre défaut pendant la construction, c’est toujours ça de moins à réparer ou entretenir plus tard. Alors oui évidemment cela intéresse l’État de créer des PPP : c’est toujours ça de moins à investir à l’instant T, même si certains détracteurs disent que cela coûte plus cher au final…

Bon, je ne vous cacherai pas qu’au final c’est nous qui payons ! Prenez le cas d’une construction d’une LGV, effectivement l’état n’investit que 50 % des travaux, mais à chaque passage d’un TGV sur les rails, on pourra entendre les « cling cling » de l’argent récupéré par la société concessionnaire, et évidemment cela sera imputé sur votre billet de TGV, pour rembourser puis bénéficier à celui qui aura investi avec l’État au début de la construction. Et nous savons tous que les sociétés de construction ne sont pas des philanthropes !

Dans mes rêves les plus fous, je me dis que l’on devrait inventer des contrats de logiciels « PPP ». Une sorte de contrat qui nous engage envers vous, pour vous apporter plus de technicité pour un coût partagé. Car il ne faut pas se mentir, mais avec la multiplicité des navigateurs et des langages de développement, il va être de plus en plus dur de faire évoluer l’ensemble de notre panel de logiciel.

On pourrait même imaginer un mécanisme commercial (nos commerciaux vont me tuer…) en compensation d’avoir contribué à un développement spécifique intéressant pour tout le monde (une sorte de PPP). Mais cette fois-ci les « cling cling » reviendraient chez vous, ce PPP nous permettrait de vous offrir une compensation comme la visite d’un spécialiste métier chez vous pour faire un point sur votre utilisation du logiciel ou autre…

Oui je sais, vous vous dites que je suis rêveur…Je me tais et je vais retourner vers mes migrations, c’est la période en ce moment… Finalement il n’y a pas que les canards qui migrent mais les logiciels aussi !!

La remarque de Damien : Et d’ailleurs bien gérer l’ensemble du cycle projet est d’autant plus important que c’est un contrat de PPP ! Il faut s’assurer que les informations nécessaires pour optimiser l’exploitation sont à jour, validées, tracées et bien transmises depuis les phases amont. Tout ce que permet un logiciel de PLM adapté au secteur de la construction qui assure la continuité de l’information pendant toutes les phases du cycle et vie de l’ouvrage.

Signature expert BTP

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !