webleads-tracker

Architectural Engineering & Construction

La Commission Européenne souhaite développer les technologies intelligentes au service des villes

  • 0
  • 16 juillet 2012

La ville intelligente est l’un des thèmes à la mode, et à raison… de plus en plus les villes vont devoir s’intégrer dans un environnement intelligent pour faciliter leur développement et l’interaction entre les infrastructures, les équipements et les citoyens.

Mais les définitions de la « ville intelligente » sont encore assez hétérogènes. On voit quand même ressortir  quelques thèmes communs :

  • Des infrastructures et des équipements interconnectés via des technologies de communication et d’information, ce qui permet de créer un environnement global « intelligent »
  • La mise en place d’une intelligence communautaire pour améliorer la planification des projets de développement de la ville (une gouvernance participative intelligente en quelques sorte)

Quels objectifs et quelles nouveautés ?

L’objectif est bien sur qu’au final les infrastructures  (en particulier de transports) et les technologies de l’information (NTIC) de la ville permettent un développement économique durable et se mettent au service des citoyens tout en facilitant l’interaction avec eux.

L’idée de ville intelligente a déjà fait son chemin et beaucoup de personnes en parlent (l’idée est d’ailleurs beaucoup utilisée, il faut avouer, comme concept de marketing par des sociétés commerciales et des villes) mais elle n’est pas toujours facile à mettre en application..

Je reviens aujourd’hui sur cette idée car la Commission Européenne lance un partenariat d’innovation européen pour les villes et les communautés intelligentes. Par ce partenariat, la Commission Européenne souhaite soutenir le développement des technologies intelligentes en milieu urbain en mettant en commun les ressources pour la recherche dans les secteurs de l’énergie, des transports et des technologies de l’information et des communications (TIC).

En effet avec la crise actuelle, les entreprises et les villes sont moins tentées d’investir sur l’innovation technologique en raison des risques et d’un retour sur investissement parfois long. Même si l’innovation reste un des meilleurs atouts de compétitivité. C’est donc une initiative qui va dans le bon sens…

 

Avec notre travail sur le BIM et notre collaboration à de nombreux projets urbains « intelligents » que ce soit de transport (Ligne grandes vitesse, trams, métro…) ou de gestion d’infrastructures urbaines ou industrielles, nous suivons et nous participons de très prêt à ce sujet.

Laissez un commentaire

Vous avez un projet ?

Pour répondre à vos questions, échanger avec nos équipes, en savoir plus sur nos solutions ou organiser une présentation : contactez-nous en un clic !